La chronique déco d’Anne sur Radio Plage FM 89.1, chaque samedi à 8h15, 11h30 et 19h45.

On finit cette saison avec la deuxième partie de la thématique piscine avec les piscines enterrées.

Elles ont l’avantage de durer plus dans le temps par rapport aux hors sol que nous avons évoqué la semaine dernière.

 

Voici les plus communes.

 

 

Piscine en kit

 

C’est celle dont la mise en œuvre comprend l’installation de panneaux à assembler.

Il en existe différentes sortes mais les plus communes sont en acier et en bois. Un liner doit être posé.

Contrairement aux suivantes, vous pouvez poser cette catégorie de piscine par vous-même sous réserve que vous soyez un minimum bricoleur.

 

 

 

 

Piscine traditionnelle maçonnée

 

Construite en parpaings, elle est uniquement de forme carrée ou rectangulaire.

Un enduit doit dans tous les cas être réalisé avant la partie étanchéité. Celle-ci se fait grâce à un liner mais cela peut être également un enduit de finition ou du carrelage.

Pour que cette piscine soit harmonieuse, la longueur doit correspondre au double de la largeur. Lorsque ce coefficient est plus important, on parlera de couloir de nage.

 

 

 

 

Piscine en béton armé

 

Les parois et le fond sont faits en béton qui a été soit coulé soit projeté sur un ferraillage. Cela permet de réaliser toutes sortes de formes notamment des originales comme celle d’un poisson.

C’est celle qui coûte le plus cher mais avec le plus de possibilités et surtout la plus durable.

L’étanchéité est faite par la structure.

Attention à la mise en œuvre, il faut que cela soit bien fait et le remblaiement aussi pour ne pas avoir de fissures.

 

 

 

 

Piscine à coque

 

Elle est en fibre de verre, en résine ou en polyester.

Grâce à des moules qui lui donnent sa forme, on peut trouver des modèles différents avec des lignes arrondies, des plages de piscine, des escaliers intégrés et même avec des fonds à différentes profondeurs.

D’un seul bloc, elle est légère et rapide à installer du moment que le terrain a été bien préparé.

Les plus, ce sont sa structure qui fait l’étanchéité et sa facilité d’entretien.

 

 

 

 

Piscine naturelle

 

C’est une philosophie à part entière où il y a tout un écosystème qui va nettoyer le bassin. La filtration est réalisée par des plantes et procédés naturels.

Cette piscine comporte 3 zones : baignade, lagunage avec les plantes qui vont filtrer et assainir l’eau puis régénération pour absorber les bactéries et germes.

Ce type de piscine nécessite plus d’espaces mais implique aussi que vous soyez tout de même vigilant quant à la qualité de l’eau.

 

 

 

 

N’oubliez pas de faire une déclaration de travaux si la piscine fait plus de 10 m². Lorsqu’elle dépasse 100 m² ou si vous la couvrez d’une structure de plus d’1,80m de haut, vous devez obtenir un permis de construire.

 

Sur cette dernière chronique de la saison avant les vacances d’été, je vous souhaite ainsi que toute l’équipe de Nuances 3D Design un bel été et on se retrouve à la rentrée.

 

 

Vous avez raté notre chronique ? Ecoutez le replay ci dessous 🙂

Chronique Déco du 3 juillet 2021

 

Des questions et des idées de thématiques pour les prochains articles ?
Envoyez-nous vos messages. Nous y répondrons dans nos prochaines chroniques.

Bonne journée et au mois de septembre !
Crédits visuels : Pinterest