La chronique déco d’Anne sur Radio Plage FM 89.1, chaque samedi à 8h15, 11h30 et 19h45.

Nous continuons notre chronique avec les termes utilisés dans les PLU pour les surfaces avec la surface de plancher.

 

 

 

 

Définition

 

La surface de plancher, c’est la somme des surfaces de tous les niveaux clos et couvert, mesurée au nu intérieur des murs de façades (murs extérieurs) et dont la hauteur de plafond est supérieure à 1.80m.

 

 

Le calcul

 

Pour faire plus simple cela comprend :

– la surface intérieure mesurée à partir de l’isolation
– ainsi que les cloisons et murs porteurs intérieurs (à ne pas enlever). Il faut donc les inclure dans le calcul.

 

On ne compte pas :

– les espaces inférieurs à 1,80m de hauteur, comme sous un escalier
– les espaces non clos comme les terrasses qu’elles soient couvertes ou non
– les espaces de stationnement fermés ou non (parking ou garage)

 

Ce calcul est aussi valable pour un étage. Par contre on ne comptabilisera pas la trémie de l’escalier car il n’y a pas de plancher.
Attention pour des combles, il faudra ne pas prendre en compte la partie qui se trouve inférieure à 1,80m.

 

On fera le même calcul pour le sous-sol même si celui-ci est enterré.

 

 

Supérieur à 150 m²

 

Dans le cadre d’une construction, la surface de plancher permet entre autre de savoir si vous devez faire appel à un architecte. Pour rappel, celui-ci est obligatoire à partir de 150m².

 

 

Et qu’elle est la différence avec la surface habitable ? Et bien j’aborderai le sujet la semaine prochaine.

 

 

Vous avez raté notre chronique ? Ecoutez le replay ci dessous 🙂

Chronique Déco du 27 février 2021

 

Des questions et des idées de thématiques pour les prochains articles ?
Envoyez-nous vos messages. Nous y répondrons dans nos prochaines chroniques.

Bonne journée et à la semaine prochaine !
Crédits visuels : Pinterest